Isabelle PICHERIT

Conseillère municipale – Avocate – Putet

Vécu

Habitante de Saint-Genis-Laval depuis plus de 50 ans, 

Veuve ayant 2 enfants à charge,

Engagée en politique locale aux côtés de Roland Crimier,

Avocate depuis 30 ans,

Donnant des consultations gratuites bénévolement de 1989 à 2019 à la Mairie.

Fondatrice de la commission droit du handicap et Présidente de la commission tutelles et Handicap de 2001 à 2017 à l’Ordre des avocats du barreau de Lyon, 

Ancien membre du conseil de l’Ordre du barreau de Lyon,

Représentante de l’Ordre des avocats du barreau de Lyon auprès de la Maison de Justice de Givors,

Présidente de l’association du lycée horticole privé de Lyon Pressin depuis 2011.

Vice-présidente de l’association Aeza (actuellement Solen) jusqu’en 2018.

Compétences

Pendant 30 ans j’ai été à l’écoute des problèmes rencontrés par les Saint-Genois et j’ai pu leur apporter une réponse juridique ou judiciaire ou de bon sens.

Je me suis investie dans la défense des femmes victimes de violences, étant membre de l’association Viff depuis 1989. J’ai pu considérer le travail parcouru pendant ces 30 dernières années.

Je me suis investie dans la défense des droits de l’enfant tant en matière pénale qu’en matière civile notamment en assistance éducative et en droit de la séparation parentale.

J’ai suivi une formation de Médiatrice qui m’a permis de développer différemment mes qualités d’écoute et apporter une solution aux conflits.

Je donne des consultations pour l’ordre des avocats en matière de droit des personnes et de leur patrimoine, droit des tutelles et du handicap.

Je fait partie de la commission accès au droit au sein de l’ordre des avocats.

Ainsi je suis au fait de l’actualité juridique et judiciaire en ce qui concerne le droit des victimes, des enfants, des violences conjugales, des divorces mais aussi des procédures de médiation et résolution amiable des conflits.

En ma qualité de présidente d’association gestionnaire d’un lycée horticole privé, j’ai pu leur apporter une aide humaine, de gestion financière et aussi des conflits entre professionnels ou parents.

Mes qualités humaines, d’écoute et de travail ont donc été mise à contribution depuis 30 ans et pourront continuer à l’être au profit de la commune.

Projets pour la ville

Je peux mettre mes compétences développées à titre professionnel mais aussi associatif au profit de la ville.

Il a été largement fait écho dans la presse de la nécessité de prise en charge des femmes victimes de violences conjugales. 

J’ai œuvré pendant plus de 10 ans sur le plan professionnel et j’ai arrêté mon activité professionnelle dans ce domaine tout en restant informée et active.

J’ai pu donner des formations notamment aux professionnels de la justice et de la police ces dernières années.

J’ai pu intervenir pour donner des renseignements en matière de tutelle et Handicap auprès des Saint-Genois notamment à l’espace déclic ou café des familles. 

J’ai développé mes compétences sur le plan de la médiation et je pourrai aussi apporter mes compétences pour écouter et venir en aide aux administrés mais aussi aux personnels de la Mairie pour se sentir mieux pris en considération et aplanir les conflits.

Je ne souhaite toutefois pas continuer à travailler sur des problématiques qui ont jalonné ma vie professionnelle déjà bien remplie et très dense.

Je suis aussi très intéressée par l’horticulture et la permaculture.

Nous avons développé une horticulture bio et les espaces verts avec des haies que nous espérons mieliferes!

La période du réchauffement de la planète et dernièrement du confinement doit faire durablement changer les consciences.

Je souhaite œuvrer dans ce sens.

Plus encore, ayant toujours vécu sur Saint Genis centre et maintenant proche du plateau je souhaite pouvoir participer à la rénovation du centre-ville, le plan façade n’est qu’un commencement et doit être poursuivi.

Retour → Une liste à la fois expérimentée et renouvelée…

Le direct