Le métro arrive sur Saint-Genis-Laval !

Le prolongement du métro B verra deux nouvelles stations ouvrir en 2023.

Oullins Centre et Saint-Genis-Laval Hôpitaux Sud. Ce tracé long de 2,5 kms va permettre de relier la Ville et les quartiers de Charpennes et de la Part-Dieu en 20 minutes.

Ce chantier, initié en 2013, a pour but de desservir le bassin de vie important, plus de 100 000 habitants, que représente le Sud-Ouest lyonnais en le dotant d’un moyen de transport en commun de grande capacité.

Ce projet va engendrer de profondes mutations dans nos manières d’envisager et de gérer nos déplacements.

Roue de coupe du tunnelier du métro

Les travaux d’ouvrage ont commencé cet été, et aujourd’hui, le creusement du tunnel a débuté pour  s’achever fin 2020. Vous avez pu apercevoir, les pièces titanesques mais nécessaires, qui ont pu transiter dans la ville, à la fin de l’été, pour assembler le tunnelier, baptisé « Coline ».

Ce chantier prometteur pour les Saint-Genois sera accompagné d’un parking relais de 900 places pour stationner les véhicules et rejoindre le centre de Lyon en privilégiant les Transports en commun. Ce pôle d’échange multimodal accueillera, également, 100 places de stationnement vélo auxquelles 100 autres emplacements supplémentaires pourront être alloués en fonction de la demande.

Par ailleurs, d’une part, 50 arceaux à vélo seront implantés à proximité immédiate du parking, d’autre part, l’arrivée d’une station Vélo’V située non loin pour rejoindre les autres quartiers de la commune et viendra compléter l’offre « Modes doux » de la Ville.

Une adaptation des lignes de bus sera envisagée, en concertation avec les études de déplacements des usagers menées par le SYTRAL en 2021, dans le but de les relier au mieux au Pôle d’échange multimodal du métro, pour favoriser davantage les transports en commun au détriment de la voiture. 

La ville, sous l’impulsion de Roland Crimier, a depuis de longues années, mis en place un Schéma directeur « Modes Doux », qui permet le développement et la valorisation des modes de transports autres que la voiture.

Ainsi, s’inscrit dans ce plan, l’extension et l’augmentation significative du nombre de kilomètres de pistes cyclables (aujourd’hui à 20km), mais aussi les moyens et aménagements mis en œuvre afin de mailler davantage les différents équipements de la commune (écoles, collèges gymnases, stades, services…), mais aussi les liaisons vers les communes voisines (Brignais, Oullins, Pierre-Bénite).

C’est en cela que l’extension du métro B ne concerne pas seulement notre commune de Saint-Genis-Laval, mais participe au dynamisme et à l’attractivité de tout le Sud Ouest Lyonnais.  

Cette anticipation des aménagements s’inscrit parfaitement dans cette dynamique durable insufflée par Roland Crimier, et cela se poursuit avec les études lancées récemment pour la prolongation du métro B au-delà des hôpitaux vers l’A450 et un nouveau parc relais.

Le direct