Le patrimoine bâti et naturel : un atout majeur de notre cadre de vie

Le Progrès du 6 mars 2020 évoque notre façon d’appréhender le thème de l’urbanisme.

Via l’urbanisme nous souhaitons ancrer la ville dans la transition écologique qui est le fil rouge des projets conduits en continuant d’assurer l’équilibre actuel de 50% de secteur d’habitats et d’activités économiques, et 50 % d’espaces verts, agricoles, naturels.

Ainsi, nous conduirons le projet de l’éco-quartier Ste Eugénie avec toutes les exigences : logements accessibles à tous, bâtiments basse consommation, collecte tournée vers le tri et la valorisation des déchets, services publics (crèche, école, équipements sportifs et culturels), emplois, commerces, sécurité, parc public de 25 hectares, mobilités par l’intermodalité et les déplacements doux (transports en commun, co-voiturage, vélo, piéton…).

C’est cette vision du futur durable que nous souhaitons amplifier pour l’ensemble des quartiers de Saint-Genis-Laval.

Le direct