Le point sur les modes doux

L’équipe Saint Genis Notre Ville Notre Avenir est très attachée au déploiement des « modes actifs  » sur son territoire, de puis plusieurs années.

Le partage de l’espace public est une nécessité pour la cohabitation et la sécurité de tous, malgré l’opposition affirmée de certains usagers car cela peut limiter le stationnement ou réduire les voies. Beaucoup d’aménagements ont été réalisés et poursuivre sur cette lancée est, pour notre équipe, un objectif permanent.

Avec l’étape, des 20 kms de pistes cyclables et de cheminements piétons, franchie (pour mémoire 0 kms en 2001!), notre équipe affiche son volontarisme. Il s’agit en effet :

  1. D’assurer les liaisons cyclables internes à la ville permettant de mailler l’ensemble des équipements communaux comme les écoles, les gymnases, les stades et les quartiers… C’est notamment le cas de la voie verte et des cheminements des Avenues Foch et Charles de Gaulle.
  2. De développer les itinéraires continus vers les communes voisines comme Brignais, Oullins et Pierre Bénite. Ainsi par exemple, des voies continues de l’entrée d’Oullins jusqu’au giratoire de Brignais (SPA) ou des Collonges jusqu’à Pierre Bénite ont été réalisés.

L’éducation aux déplacements 2 roues est un point fort des actions menées avec l’activité intra-scolaire dispensée par un animateur de la ville et des vélos achetés par la commune.

Certains points difficiles du maillage sont encore à traiter, comme par exemple, le chemin de la Citadelle, qui demande des investissements importants des collectivités car tout ne peut se faire en un jour. Pour ce dernier, un itinéraire alternatif a été créé, à partir de la route d’Irigny par la rue de la Paix et son prolongement réservé aux piétons et cyclistes vers la route de Charly. Avec l’évolution de la Ville, l’ouverture aux communes environnantes comme Charly, Irigny ou Chaponost, va devenir un impératif à renforcer, notamment avec l’arrivée du Métro.

Nous avons déjà anticipé un certain nombre d’aménagements comme la rue Jules Guesde, l’impasse du But, qui seront à développer, comme la prise en compte effective des rabattements vélo vers le pôle multi-modal des Hôpitaux.

De même, des études sont lancées, à la demande du Maire en ce sens, pour anticiper cette arrivée. Outre des études de circulation, les déplacements doux font partis intégrantes de ces études. Par ailleurs, dans les futurs aménagements à venir, que ce soit le Vallon des Hôpitaux ou les équipements connexes au métro y compris le parking relais, cette dimension est bien prise en compte, comme les participants ont pu s’en rendre compte dans les réunions et ateliers de concertation préalables au métro ou à la ZAC.

Enfin, dans le cadre du parking relais lié au pôle multi-modal du Métro, il est prévu à la livraison, 100 places de stationnement vélo à laquelle 100 emplacements supplémentaires pourront être alloués, en fonction de la demande. Ces éléments seront complétés par 50 arceaux implantés à proximité immédiate du parking et d’une station Vélo’V, en lien avec celle existante, et d’autres à venir dans les quartiers des Collonges et des Barolles, pour augmenter le maillage vélo de la commune.

Les autres modes de déplacement, plus propres, comme les voitures électriques trouvent toute leur place. Ainsi, il est également prévu à la livraison 6 places réservées aux véhicules électriques, avec à terme l’objectif d’atteindre 180 sur l’intégralité de la commune. Cet équipement complètera la station en libre-service, en mairie, et le déploiement de trois bornes doubles de recharge électrique, en cours d’installation rue Auboyer, avenue Charles de Gaulle et sur le parking du 11 Novembre.

Cette dynamique modes doux – déjà largement engagée – s’accompagne, bien sûr, de l’implantation de nombreux arceaux vélos ou trottinettes, sur les différents espaces de voirie ou près des établissements scolaires et publics, ainsi que la signalisation permettant une meilleure fluidité pour les vélos aux feux tricolores. La prudence reste, cependant, nécessaire car l’usager le plus vulnérable demeure le piéton.

Saint-Genis-Laval, ville durable par ses aménagements « modes doux ».

Signalisation Vélos – Feux tricolores
Cheminements doux – Route de Charly
Aménagements cyclables – rue Baron Chaurand
Aire de recharge pour véhicules électriques – Mairie
Cheminements piétons – Avenue Charles de Gaulle

Le direct